Vous êtes ici : Accueil > Les filières > BAC PRO HE en 3 ans (Remplace le BEP MHPE) > Sortie Pédagogique 2006
Publié : 18 juillet 2007

Sortie Pédagogique 2006

Les secondes BEP Métiers de l’Hygiène, de la Propreté et de l’Environnement du Lycée Professionnel Johanna VAKIE sont arrivées lundi pour 4 jours de sortie pédagogique sur Nouméa.
Elles ont commencé lundi par la visite de la CSP. Cette entreprise compte 400 employés dans des secteurs variés : nettoiement, coupe, collecte des déchets, nettoyage industriel (S’Print Pacifique). Jeannine RATEAU a fait un point sur le traitement des différents déchets en Nouvelle-Calédonie : les ordures ménagères, les déchets industriels banals ou spéciaux et les Déchets d’Activité de Soins et Risques Infectieux (DASRI)
Parmi ces déchets ont réalise le tri d’un certain nombre :
-  les DASRI qui sont obligatoirement récupérés et traités
-  les déchets verts qui sont transformé en compost
-  la ferraille et l’aluminium qui sont ensuite compactés et revendus à l’extérieur
-  les huiles usagées qui sont incinérés à la SLN
-  les inertes (gravats…) qui vont dans des carrières spécifiques
L’actuel Centre d’Enfouissement Technique (CET) de Ducos, qui avait été créé dans les années 1960, a été fermé car il ne répondait plus au norme en vigueur. Une revégétalisation est en cours. L’Installation de Stockage des Déchets (ISD) de Gadji a pris le relais. Les bassins avec géo-membrane (rendant le fond du bassin complètement hermétique) récupération des lixiviats (eau de pluie et jus de décomposition) ainsi que du méthane et du dioxyde de carbone (gaz dus à la décomposition) devraient être opérationnels d’ici septembre.
Cette sortie illustre parfaitement un de leur cours en environnement sur le traitement des déchets.


Photo 1 : A gauche un tas de déchets verts et à droite un tas de compost un engrais naturel pour les plantes réalisé au bout de 6 à 9 mois après broyage de ces déchets verts sur le site de l’ISD de Gadji lors de la visite des secondes MHPE du LP Johanna VAKIE


Photo 2 : Déchargement d’un gros camion d’ordures ménagères venant du CET de Ducos à droite et écrasement immédiat grâce à un compacteur à gauche sur le site de l’ISD de Gadji lors de la visite des secondes MHPE du LP Johanna VAKIE


Photo 3 : Les élèves de secondes MHPE accompagnés de Emmanuel BLAYAC et Olivia CULLELL (employés de la CSP) et Jonathan KURTOVITCH (professeur et documentaliste au LPJV) sur le site de l’ISD de Gadji devant un exemple de revégétalisation.

Les secondes BEP Métiers de l’Hygiène, de la Propreté et de l’Environnement du Lycée Professionnel Johanna VAKIE sont arrivées lundi pour 4 jours de sortie pédagogique sur Nouméa.
Ce mardi elles ont pu discuter avec Pierre CABALION etchnopharmacologiste et Jean WAIKEDRE Ingénieur en biotechnologie à l’IRD. Leur recherche fait le lien avec l’utilisation de plantes ayant un nom vernaculaire dans la médecine canaque et les molécules actives intéressantes de ces plantes et leur nom scientifique. Ainsi parmi les 5000 espèces de plantes de Nouvelle-Calédonie dont 3300 plantes endémiques, certaines ont un intérêt au niveau médical, au niveau de parfumerie, comme répulsif contre certains insectes, comme antifongique ou antibactériens…
La société « la Française » spécialisée dans la charcuterie à ensuite accueilli les élèves du BEP MHPE. Virginie BARDOU nous a visité l’usine en suivant la marche en avant un principe très important en l’agroalimentaire : arrivée des matières premières, zone de production, étuves permettant le bon développement des micro-organismes utiles à la fabrication de nombreuses charcuteries, la cuisson, le séchage, le conditionnement et la distribution. L’accent a été mis principalement sur les notions d’hygiène tout au long de la fabrication et du stockage notamment la tenue, le lavage des mains, le port du masque et de la charlotte mais aussi les procédures de nettoyage.
Après une pause déjeuner, les élèves et leurs deux accompagnateurs se sont rendus au Service Municipal d’Hygiène où Valérie MERMOUD le chef de service leur a expliqué le fonctionnement des différentes sections :
-  Section protection alimentaire et conseil aux entreprises : chargée de conseiller et d’inspecter les établissements élaborant ou vendant des denrées alimentaires mais aussi la salubrité publique
-  Section contrôle et analyse de normalité chargée des analyses d’eau du robinet, des eaux de baignade et des eaux de stations d’épuration
-  Section antivectorielle et entomologie : chargée de la lutte contre les épidémies notamment la dengue et la leptospirose


Photo 1 : Jean WAIKEDRE Ingénieur en biotechnologie et les secondes MHPE du LP Johanna VAKIE à l’IRD discutant du lien entre la médecine traditionnelle canaque et les recherches de molécules actives.


Photo 2 : Les secondes MHPE du LP Johanna VAKIE dans une chambre de stockage de charcuterie lors de la visite de La Française avec Virginie BARDOU.


Photo 3 : Les élèves de secondes MHPE visionnant des œufs d’Aedes aegypti au Service Municipal d’Hygiène de Nouméa


Photo 4 : Valérie MERMOUD du Service Municipal d’Hygiène de Nouméa expliquant aux élèves de secondes MHPE le travail des agents de lutte contre la dengue par secteur et leur code couleur.

Les secondes BEP Métiers de l’Hygiène, de la Propreté et de l’Environnement du Lycée Professionnel Johanna VAKIE sont arrivées lundi pour 4 jours de sortie pédagogique sur Nouméa.
Ce mercredi la classe à fait le tour du Service de Stérilisation Centrale guidée durant plus de 2 heures pas Pascal LARROUY l’infirmier-chef responsable de ce service. En partant de la sortie du matériel à la suite d’une opération en passant par la zone de lavage, le conditionnement, la stérilisation et enfin le stockage, les différentes étapes de décontamination puis de désinfection et enfin de stérilisation ont été vues en détail. Un point essentiel est la traçabilité (suivi exact du cheminement du matériel et des agents responsables de chacune des étapes). Pour cela des fiches de suivi, des étiquettes, des tests sont nécessaires.
L’après-midi, les élèves de seconde MHPE se sont rendu à l’Institut Pasteur où Fabienne BOOENE une élève de BEP Bioservices option MHL du Lycée de l’an dernier vient tout juste d’être embaucher dans la zone de préparation des milieux.
Guidés par Anne-Marie PERCHEC, les élèves ont visité la zone de préparation des milieux, la zone des autoclaves et enfin le laboratoire Hygiène et Environnement qui s’occupe à la fois d’analyses d’aliments et de surfaces mais aussi de l’eau. Ceci à permis aux élèves d’avoir une première approche de lieu de stage potentiel et ainsi d’autres matériels, produits ou méthodes utilisés.


Photo 1 : Trempage du matériel pour sa décontamination en fin d’opération lors de la visite par les BEP MHPE (LP Johanna VAKIE) du service de Stérilisation Centrale du CHT


Photo 2 : Explications concernant le conditionnement du matériel au Service de Stérilisation Centrale par Pascal LARROUY aux élèves de BEP MHPE du LP Johanna VAKIE


Photo 3 : Fabienna BOOENE élève en BEP Bioservices Maintenance Hygiène des Locaux (l’ancien MHPE) nouvellement embauché à l’Institut Pasteur et Jonathan KURTOVITCH (professeur encadrant de la sortie pédagogique des BEP MHPE du LP Johanna VAKIE)


Photo 4 : Sylvie COULSON montrant des colonies de Staphylococcus aureus (bactéries) sur une boîte de pétri aux élève de BEP MHPE du LP Johanna VAKIE lors de la visite de l’Institut Pasteur

Ce jeudi les élèves de seconde BEP Métiers de l’Hygiène, de la Propreté et de l’Environnement ont terminé leur sortie pédagogique en visitant le laboratoire de Nouvelle-Calédonie situé à Port-Laguerre. Ce laboratoire fait partie de la DAVAR. Il est accrédité depuis 2003 pour l’immuno-sérologie et l’hygiène alimentaire et peut-être bientôt pour les analyses chimiques et la recherche d’antibiotiques. Les élèves ont visité la partie hygiène des aliments en ayant comme guide Aurélie LAPORTE et Vanessa ALLA. Cette dernière est issu d’un BEP Bioservices option ATA et y travaille depuis maintenant 5 ans actuellement en qualité d’aide technicienne.
Les échantillons sont identifiés dès leur arrivée, stockés au frais puis analysés après dilutions et ensemencements de milieux spécifiques permettant l’identification de micro-organismes pathogènes. La quantité de germes totaux sont également dénombrée. Par la suite un rapport est rendu pour chaque échantillon. Le service est équipé de différentes zones : préparation des milieux, de stérilisation, de stockage, d’ensemencement, des pathogènes et de lavage du matériel en respectant la marche en avant pas forcément dans l’espace mais en tout cas dans le temps.
La sortie pédagogique s’est conclue par un déjeuné au restaurant d’application du Lycée Professionnel Jean 23 de Païta.


Photo 1 : Vanessa ALLA du Laboratoire de Nouvelle-Calédonie de Port Laguerre montrant aux élèves du BEP MHPE du LP Johanna VAKIE une boîte contenant de la poudre pour la préparation de milieux

Photo 2 : Aurélie LAPORTE du Laboratoire de Nouvelle-Calédonie de Port Laguerre montrant aux élèves du BEP MHPE du LP Johanna VAKIE un même milieu l’un avant ensemencement l’autre avec les bactéries recherchées (modification de la couleur)