Vous êtes ici : Accueil > Les filières > BAC PRO HE en 3 ans (Remplace le BEP MHPE) > 16/09/08 Armés pour le bon choix
Publié : 7 septembre 2009

16/09/08 Armés pour le bon choix

Durant une semaine les secondes BEP Métiers de l’Hygiène, de la Propreté et de l’Environnement (MHPE) du LP Johanna Vakié (DDEC) de Houaïlou ont visité des entreprises ou des établissements en rapport avec leur formation.

Une première partie de leur formation s’intéresse aux industries agroalimentaires.
- Nicolas Thomas de l’OCEF de Bourail leur a expliqué le cheminement des animaux en respectant le principe de la marche en avant dans l’espace et en ayant une tenue et des gestes adaptés.
- Vanessa Alla du Laboratoire de Port Laguerre (DAVAR) leur a ensuite expliqué le déroulement des analyses alimentaires et vétérinaires. Après leur préparation, le contrôle du pH, leur autoclavage et leur stockage en chambre froide, les milieux de culture permettent, en suivant un protocole précis, la détection puis l’isolement des micro-organismes éventuellement présents et parfois dangereux.
- Guy Sounier de la Nouméenne de Cuisine, une entreprise de gamelles qui livre également les maisons de retraites et certains établissements de la petite enfance, a présenté son entreprise. Il a insisté sur le rôle important que joue le bio-nettoyage correct des locaux et du matériel.
- Valérie Challier du Service d’Inspection et de Prévention des Risques Environnementaux et Sanitaires (SIPRES anciennement SMH) a expliqué aux élèves le rôle de la section protection alimentaire et de conseils aux entreprises qui fait le tour des lieux de restauration, des entreprises agroalimentaires, des cantines publiques... pour vérifier le respect des normes d’hygiène et de salubrité.
- Pierre Lavigne de Pescana une entreprise de pêche et de transformation des produits de la mer, a expliqué les différentes étapes menant à la fabrication, entre autres, de filets de poissons au sein de son établissement.
- Brice Rolin de la Française, a su expliquer les différents modes de fabrication des charcuteries proposées dans son établissement.
- Nathalie Biret de la GBNC, a décrit en détail les différentes étapes menant à la fabrication des boissons (hygiéniques et bières).
- Céline Rivière des Eaux du Mont-Dore a principalement insister sur l’embouteillage de l’eau de source et des méthodes de contrôles appliquées.
- Serge Ardrino et Bruno Rosso de Véga, une entreprise qui fabrique et vend des produits de nettoyage et du matériel d’entretien en lien avec leur filière, ont su leur apporter certaines notions sur ces derniers.

Une deuxième partie de leur formation s’intéresse aux établissements de soins.
- Angèle Dupré cadre hygiéniste au CHT Gaston Bourret fait partie Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN). Au total le service s’occupe de la surveillance et de la prévention des maladies nosocomiales, ces maladies dues aux activités de soins, au sein de plus de 40 services (Gaston Bourret, Magenta, Col des pirogues et Follereau). Des prélèvements sont régulièrement effectués (air, eau, surface, climatiseur….) En cas d’infection nosocomiale, une enquête à lieu pour déterminer les causes exactes. Une démarche qualité est actuellement en place afin d’assurer l’amélioration de la qualité des soins, et la traçabilité au sein des établissements.
- Laurence Duclos et Denis Lecourieux du service de stérilisation centrale du CHT Gaston Bourret ont ensuite expliqué le rôle très important de leur service. En effet le matériel servant au bloc opératoire et dans certains services doit être stérile c’est-à-dire dépourvu de tout micro-organisme car sinon il serait responsable de maladie nosocomiale. Pour cela le matériel subit une décontamination puis une stérilisation à la chaleur humide. La traçabilité est là aussi un élément essentiel.
- Pascal Dussud du Centre de Transfusion Sanguine a expliqué les étapes permettant de donner son sang afin d’aider des personnes qui en ont vraiment besoin comme c’est le cas après un accident ou une hémorragie.

Une troisième partie concerne l’environnement au sens large.
- Raymond Martin de la SLN a expliqué comment l’on extrait le nickel et on le concentre mais également comment cette entreprise tente de limiter les nuisances vis-à-vis de l’environnement.
- Manuel Marquis de Scal’air a expliqué les différentes pollutions que l’on peut retrouver dans l’air et leur impacts. Cette association s’occupe de contrôler les polluants contenus dans l’air et d’en informer les autorités et le public
- Cédric Daly de la CSP-Onyx-Véolia a expliqué quelles sont actuellement et quelles seront prochainement les différentes filières de traitement des déchets et de valorisation éventuelle.
- Thierry Fouilhac de Promed s’occupe de détruire les déchets d’activités de soin à risques infectieux (DASRI) issus des hôpitaux, cliniques, laboratoires, dentistes et autres professions de santé. Ces déchets contagieux sont stockés dans des containers jaunes plus ou moins grands (0,5 à 660 litres). Lorsqu’ils arrivent sur site, ils sont broyés puis autoclavés à l’aide de vapeur d’eau. Ces déchets redeviennent, après ce traitement, inertes et rejoignent le circuit des déchets ménagers.
- Bernard Lucien de la Calédonienne des Eaux, station d’eau potable du Mont Té a guidé les élèves au sein de sa station. Il a expliqué le cheminement de l’eau jusqu’à Nouméa et les traitements.
- Antony Lozack du Laboratoire d’Analyse des Eaux et Environnement de la Calédonienne des eaux a expliqué les diverses analyses d’eau réalisées : bactériologiques ou chimiques, des eaux propres à la consommation ou non (eaux de station d’épuration, de baignades …).
- Daniel Reverchon (DTSA de la mairie de la Foa) et Franck Souris Lavergne de la CDE ont expliqué le principe de fonctionnement de la station de lagunage.

Les élèves ont pu visiter également l’aquarium des lagons, le parc forestier et le Musée Territorial.


Photo 1 : Daniel Reverchon de la mairie et Franck Souris Lavergne e la CDE ont expliqué aux élèves de BEP MHPE du LP Johanna Vakié le fonctionnement de la station de lagunage de la Foa


Photo 2 : Les traitements des déchets et leur valorisation éventuelle n’a plus de secret pour les élèves de BEP MHPE du LP Johanna Vakié grâce à Cédric Daly de la CSP-Onyx-Véolia


Photo 3 : Denis Lecourieux du service de stérilisation centrale du CHT Gaston Bourret montrant le conditionnement par pliage aux élèves de BEP MHPE du LP Johanna Vakié


Photo 4 : Bernard Lucien expliquant le traitement de l’eau au mont Té aux élèves de BEP MHPE du LP Johanna Vakié.